Remise de prix littéraires

Plusieurs prix littéraires sont décernés lors du Congrès Boréal.

 

Prix Aurora – Boréal

 

Les Prix Boréal/Aurora visent à reconnaître ce qui s’est fait de mieux en imaginaire d’ici, et sont remis chaque année au Congrès Boréal. Ils sont les seuls prix du Canada francophone à être décernés directement par le public des lecteurs dans les genres de la science-fiction et du fantastique.Le choix des gagnants se fait selon une approche qui rappelle celle des prix Hugo. Elle commence par une période de sélection des titres, laquelle est suivie d’une période de vote. Il se fait selon la formule australienne : les électeurs ordonnent leurs choix en ordre.

 

Prix Hommage visionnaire de la science-fiction et du fantastique québécois

 

Créé en 2013, le prix Hommage visionnaire de la science-fiction et du fantastique québécois vise à célébrer les auteurs majeurs de la science-fiction et du fantastique québécois qui, depuis les 40 dernières années, ont su produire des œuvres d’ampleur et de qualité exceptionnelles. Un nouvel auteur est honoré tous les deux ans.

Le prix Hommage visionnaire est administré par SFSF Boréal Inc., corporation sans but lucratif agissant depuis 1981 dans le domaine des littératures de l’imaginaire. Le mandat de la Société de Fantastique et de Science-Fiction Boréal Inc. (SFSF Boréal Inc.) est d’organiser des congrès, des lancements collectifs, des soirées culturelles et toute autre activité susceptible de promouvoir la diffusion de la littérature et des créations relevant de la science-fiction et du fantastique. Sa principale activité est le congrès Boréal, qui réunit chaque année professionnels et amateurs de littératures de l’imaginaire.

Lauréats du prix Hommage visionnaire:

2017: Joël Champetier
2015: Esther Rochon
2013: Élisabeth Vonarburg

Prix des Horizons imaginaires

À l’initiative du Collège Marianopolis (Montréal), ce prix intercollégial permet à des cégépiens de développer leur goût pour la lecture et de stimuler leur jugement critique, grâce à la découverte de cinq oeuvres qui rendent bien compte de la production actuelle des littératures de l’imaginaire francophones d’ici.

Près de 80 étudiants provenant de cinq collèges différents (Marianopolis, Bois-de-Boulogne, John-Abbott, Rosemont et Vanier) ont participé comme jurés littéraires aux activités du prix cette année : ils ont lu les œuvres sélectionnées, en ont discuté dans le cadre d’activités encadrées par leurs professeurs et ont participé à des rencontres avec les auteurs.

L’oeuvre lauréate sera choisie durant le congrès, alors que des représentants étudiants de chaque établissement se réuniront en vue des délibérations finales.

Les finalistes du Prix des Horizons imaginaires 2018 sont :

  • Les Rivières suivi de Les montagnes, par François Blais (Éditions de L’instant même)
  • La chambre verte, par Martine Desjardins (Éditions Alto)
  • Et si le diable le permet, par Cédric Ferrand (Éditions Les moutons électriques)
  • Les Cendres de Sedna, par Ariane Gélinas (Éditions Alire)
  • Rénovation, par Renaud Jean (Éditions du Boréal)