Née à Montréal, Isabelle Gaudet-Labine possède une maîtrise en études littéraires qu’elle a complétée à l’Université du Québec à Montréal en 2006.

Elle collabore depuis plusieurs années à de nombreux projets du secteur culturel, qu’il s’agisse d’initiatives en développement des compétences artistiques, en accompagnement-conseil aux institutions, en révision et en rédaction, etc. Entre autres expériences, elle a œuvré pendant dix ans comme coordinatrice responsable de la formation des libraires auprès de l’Association des libraires du Québec, ainsi que comme chargée de projets pour le comité sectoriel de main-d’œuvre Compétence Culture.

Isabelle Gaudet-Labine est aussi une poète reconnue : aux éditions du Noroît, elle a fait paraître deux recueils, soit Des ombres en formes d’oiseaux, en 2005, et Entre l’acier et la chair, en 2009.

Par la suite, les éditions La Peuplade ont publié ses recueils Mue, en 2011, Pangée, en 2014, et Nous rêvions de robots, en 2017.

Elle a aussi signé des poèmes dans le recueil Femmes rapaillées paru aux éditions Mémoire d’encrier en 2016, et a dirigé le numéro 134 de la revue Moebius, qui portait sur le thème des arts martiaux !

Dans son écriture, Isabelle Gaudet-Labine explore les thèmes de la mémoire et du corps, du rapport au réel et à l’artificiel, et elle ose inscrire sa poésie dans une approche parfois science-fictionnelle du vers.